Se confectionner une tenue africaine

25/07/2020

1. Choisir le tissu et la coupe adaptée à l'occasion

Comme partout, l'Afrique a ses codes vestimentaires et le choix du tissu y est pour beaucoup. Selon l’ethnie, le pays et l’événement, un tissu va être privilégié plus qu'un autre. Pour les Soninkés du Mali, les femmes se marient en coton blanc (2 pagnes sans coutures) pour la cérémonie d’entrée dans la chambre de mariée, en pagne traditionnel Indigo ou marron  (boubou large) accompagné d'une écharpe tissée colorée pour le baptême de l'enfant, en wax (coupe selon les envies) pour le quotidien et en Bazin (coupe selon les envies) pour les fêtes. 

Donc si vous êtes invité, n’hésitez pas à demander le "dress code" de l’événement car en plus  il y a parfois des uniformes, c'est-à-dire un tissu choisi pour l'ensemble ou une partie des invités. 

Quant à la coupe, il y a plusieurs manières de choisir, soit dans le catalogue du couturier soit en lui apportant une photo du modèle. Maintenant sur les réseaux sociaux vous avez plusieurs blogs pour suivre les tendances du moment que ce soit pour les tons de couleurs ou les modèles. Voici quelques comptes Insta intéressants : "Asoedibella", "Ankarastyles"" Bazinworldwide", "Team Bazin"

Où ?

Aubervilliers (93) est pour les tenues africaines ce qu'est le quartier du sentier (75) pour l'industrie de la mode. Vous y trouvez tous les types de tissus industriels comme le "Wax", le "Bazin", le "Bordé", le "léger", "satin", etc.

Autrement vous avez les marchés classiques (souvent ceux des lieux d'habitations des migrants) vous pouvez trouver ces mêmes tissus sauf le bazin.

Combien ?

3 pagnes pour vêtir une personne avec soit un haut, un bas et un grand foulard, soit un haut et un bas pour une personne de forte corpulence.

Exceptés les pagnes traditionnels qui se vendent en pagne individuel, le tissu wax se vend toujours en 3 pagnes, les autres tissus se vendent par mètre (même si pour certains ils proposent aussi des ventes en 3 pagnes)

Le "Wax", le"léger", le "bordé" et le "satin" sont des tissus abordables, alors que le Bazin et les pagnes traditionnels entièrement fait main (tissage et teinture) sont plus onéreux. De plus, pour chaque tissu les tarifs varient selon la qualité et la provenance. Par exemple, le prix du Wax en coton va de 12 à 30 euros pour les 3 pagnes. Vous pouvez en trouver des moins chers mais il s'agit en fait du "Fenty",  un tissu synthétique avec des motifs batik comme sur le Wax.

2. Trouver un couturier sérieux

Où ?

De nombreux tailleurs-couturiers se trouvent dans les foyers de travailleurs africains. Autrement il existe des migrants qui proposent leurs services de stylisme chez eux et quand il y en a dans un quartier ils sont bien connus des habitants.

Dans les quartiers ne vous attendez pas uniquement à voir des africains noirs car ils y a beaucoup de mamans maghrébines et pakistanaises qui cousent bien et à des prix abordables.

Comment ?

a. Il est indispensable de vérifier ses compétences de couturier, en demandant à voir ses réalisations. N'hésitez pas à regarder les finitions à l'intérieur comme à l'extérieur de la tenue, c'est ce qui fait la différence. N'hésitez pas à amener avec vous un vêtement dont les mesures et finitions vous plaisent afin de se mettre d'accord sur le rendu attendu.

b. Tester son savoir-faire et le professionnalisme avec un petit projet, ex une robe d'été pour savoir s'il est capable de respecter vos demandes :

- taille demandée (certains ne savent coudre que pour une taille).

-  modèle demandé (il se peut que ce que vous pensez simple à réaliser ne le soit pas pour lui),

- délai de livraison (il arrive souvent que les délais ne soient pas respectés, surtout pour les périodes de fête comme l'Aïd ou s'il a eu une importante commande comme lors d'un mariage).

Conseils et précautions :

- Toujours prévoir un délai entre la confection et le moment pour lequel on veut la tenue.

- Toujours convenir du prix avant qu'il ne commence le travail, ne pas hésitez à négocier si les tarifs ne sont pas affichés. (les tarifs se négocient à la pièce selon la complexité et non à l'heure).

- Ne jamais payer l'intégralité avant la livraison de la tenue.

- Essayer avant de repartir de chez le couturier au cas où il y aurait des ajustements à faire.

- Toujours expérimenter un couturier avant de lui confier une tenue importante ou un tissu de valeur.